bimbeloterie


bimbeloterie

bimbeloterie [ bɛ̃blɔtri ] n. f.
• 1751; de bimbelot, var. anc. de bibelot
1Fabrication ou commerce des bibelots.
2Ensemble de bibelots. Boutique de bimbeloterie. bazar.

bimbeloterie nom féminin Fabrication ou commerce de bibelots ; ensemble de ces objets. ● bimbeloterie (difficultés) nom fémininbibelot

bimbeloterie
n. f.
d1./d Fabrication, commerce de bibelots.
d2./d Ensemble de bibelots.

⇒BIMBELOTERIE, subst. fém.
A.— Fabrique, commerce des bimbelots :
1. ... à droite et à gauche, les réserves, fermées par des claies, mettaient comme des boutiques souterraines, tout un quartier commerçant, des merceries, des lingeries, des ganteries, des bimbeloteries, dormant dans l'ombre.
ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, p. 709.
2. Sabin Letirant louvoyait à travers les régions qui morcellent le Marais ainsi qu'un souk, où se marquent, par affinités, les divers commerces : optique et lunetterie, bimbeloterie, primes pour restaurants, cristallerie, maroquinerie, gainerie, supports et bretelles, lingeries, métaux précieux.
A. ARNOUX, Paris-sur-Seine, 1939, p. 51.
B.— Ensemble d'articles, objets de ce commerce; ensemble de bibelots réunis en collection :
3. Et je vidai le sac à même le sol en terre battue, alignant les fétiches d'Océanie et de Guinée, mettant les poupées en rang, poussant la menue camelote et la bimbeloterie féminine en tas pour qu'elle ne s'éparpillât pas, remontant et faisant rouler les petites autos américaines.
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 258.
Au plur. Synon. de bimbelots et bibelots. Étagères surchargées de bimbeloteries (DU CAMP, Mémoires d'un suicidé, 1853, p. 95).
C.— Péj. Œuvre, style de qualité inférieure. Honnis soient le pittoresque et la bimbeloterie romantique (BLANCHE, Mes modèles, 1928, p. 199).
PRONONC. ET ORTH. :[]. Ortho-vert 1966 note : ,,la finale oterie s'écrit avec un seul t sauf dans cachotterie``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1751 « art de faire des colifichets et de les vendre » (Encyclop. t. 2); bimbeloterie Trév. Suppl. 1752; 1835 Boutique de bimbeloterie (Ac.).
Dér. de bimbelot; suff. -erie [la leçon bibeloterie (bibeloterie) répertoriée dans K. HEILEMANN, Der Wortschatz von G. Chastellain, Leipzig, 1937, p. 186, semble préférable à celle de bimbeloterie portée par Fr. mod., t. 16, p. 63].
STAT. — Fréq. abs. littér. :11.

bimbeloterie [bɛ̃blɔtʀi] n. f.
ÉTYM. 1751; de bimbelot.
1 Fabrication ou commerce de jouets et petits objets de tabletterie, etc., autrefois appelés bimbelots. || La bimbeloterie parisienne et ses « articles de Paris ».
2 Ensemble de ces objets. || Boutique de bimbeloterie. Bazar; bibeloterie.
0 C'était l'époque où Winckler s'était mis à fabriquer des bagues et Valine lui avait amené la petite parfumeuse de la rue Logelbach qui avait envie d'aménager un rayon de bimbeloterie dans son magasin au moment de Noël.
Georges Pérec, la Vie mode d'emploi, p. 48.
3 Par métaphore. || La bimbeloterie romantique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bimbeloterie — (fr., spr. Bängbloterih), 1) Spielwaarenfabrik; 2) Handel mit Spielwaaren …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bimbeloterie — Bimbeloterie, frz., die Spielsachen, der Handel damit …   Herders Conversations-Lexikon

  • BIMBELOTERIE — n. f. Fabrication ou vente de bimbelots. La bimbeloterie est une des principales branches de l’industrie parisienne. Il désigne aussi les Produits mêmes de cette industrie. Boutique de bimbeloterie. La bimbeloterie de Paris …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • BIMBELOTERIE — s. f. Profession de celui qui fait, qui vend des bimbelots, des jouets d enfants.  Il se dit aussi Des marchandises qui consistent en bimbelots. Acheter de la bimbeloterie. Boutique de bimbeloterie. Bimbeloteries de Paris …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • bimbeloterie — (bin be lo te rie) s. f. 1°   Fabrication, commerce de bimbelots. 2°   Marchandises qui consistent en bimbelots. Acheter de la bimbeloterie. ÉTYMOLOGIE    Bimbelot …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bimbeloterie — Bim|be|lo|te|rie [bɛ̃bəlɔ...] die; , ...ien <aus gleichbed. fr. bimbeloterie> (veraltet) a) Spielsachen; b) Spielwarenfabrik; c) Spielwarenhandel …   Das große Fremdwörterbuch

  • bimbelotier — bimbelotier, ière [ bɛ̃blɔtje, jɛr ] n. • XVe; de bimbelot, var. anc. de bibelot ♦ Personne qui fabrique ou vend des bibelots. Les bimbelotiers du marché aux puces. ● bimbelotier, bimbelotière nom Vieux. Fabricant, commerçant spécialisé en… …   Encyclopédie Universelle

  • NACRE — Substance calcaire animale, dure, translucide et brillante, à reflets irisés et chatoyants, constituée de minces lamelles transparentes et superposées d’aragonite qui constituent la couche interne de la coquille d’un grand nombre de mollusques… …   Encyclopédie Universelle

  • bibelot — [ biblo ] n. m. • biblot 1427; beubelet XIIe; mot onomat., p. ê. de beau, var. bimbelot ♦ Petit objet curieux, décoratif. ⇒ babiole, fam. bricole, 2. souvenir. Une étagère encombrée de bibelots. ⇒ bimbeloterie. ● bibelot nom masculin …   Encyclopédie Universelle

  • bibeloterie — ⇒BIBELOTERIE, subst. fém. Néol., souvent péj. A. Ensemble d objets d art ou de décoration sans grande valeur : • 1. Dans le fond de la rue de Vaugirard, un logement où le mur disparaît sous des images japonaises à deux sous, des tessons de… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.